Les risques en bourse : Tout savoir en 3 points

Le risque en bourse est monnaie courante. Il se traduit par une perte partielle ou totale de votre capital. Savoir le reconnaitre et l’éviter est crucial.

Les risques de marché

Les risques de marché sont généralement hors de votre contrôle. Bien sûr,vous connaissez les risques de fortes fluctuations du marché. Pourtant, une bonne compréhension des risques en bourse est essentiel pour mieux gérer votre argent. On peut regrouper les risques en bourse en 3 grandes catégories :

  • Risque d’inflation : Bien que l’inflation soit un risque que les traders considèrent rarement, elle touche néanmoins les personnes qui ont peur de prendre des risques. Les férus d’épargne. Vous ne pouvez pas être trader si vous avez peur de prendre des risques. Fondamentalement, le risque que ce facteur pose est que votre capital n’évolue pas assez rapidement pour dépasser les augmentations des coûts induits par l’inflation.
    Les dépensent de la vie quotidienne augmentent. Le logement, les vêtements, les frais médicaux et la nourriture par exemple. En investissant dans des véhicules monétaires qui ne compensent pas l’inflation, vous perdez de l’argent sur le long terme.

Risque de liquidité : Ce facteur est lié à la liquidité de votre investissement. S’il ne vous est pas possible de vendre tout ou partie de votre investissement à tout moment, cela ne fait pas sens.
Pour la plupart des traders d’actions, ce facteur n’est pas un problème, mais si, par exemple, vous choisissez d’investir dans une entreprise non cotée, vous risquez de ne pas être en mesure de clôturer votre position au moment où vous le souhaitez.

  • Risque lié aux taux de change : Ce risque en bourse concerne les disparités dans les stocks des entreprises à l’étrangers. Ce risque ne vous concerne que si vous négociez des actions étrangères. En effet, il vous faudra surveiller les fluctuations entre la valeur de la monnaie locale et la monnaie dans le pays où l’entreprise est située. Même si le cours augmente, vous pouvez toujours perdre de l’argent en fonction du taux de change. Si la valeur de votre devise diminue par rapport à l’autre devise, votre investissement peut valoir moins lorsque vous le convertissez.

Les risques en bourse liés à l’investissement

Ces types de risques en bourse sont directement liés à la façon dont vous investissez votre argent et gérez vos opérations. Ces risques sont :

  • Risque d’opportunité : Ce genre de risque implique l’équilibre des compromis. Lorsque vous tradez, vous mobilisez une partie de vos fonds. Après avoir acheté une action, vous perdez la possibilité d’acheter quelque chose d’autre. Vous pouvez alors manquer d’autres opportunités. En effet, la prise de position mobilise une partie de votre argent.
  • Risque de non diversification : Ce risque peut survenir lorsque vous mettez tous vos œufs dans le même panier.Vous pouvez penser que vous avez trouvé une action qui vous rendra millionnaire, de sorte que vous investissez une grande partie de votre capital dans celle-ci. En concentrant une grande partie de votre argent sur un seul investissement, vous concentrez également les risques associés à cet investissement et la possibilité de tout perdre.

Risques en bourse liés au trading

Les risques en bourse propres au trading augmentent simultanément avec l’augmentation du volume des transactions. Ce risque impacte beaucoup plus les day  et les swing traders . Ce n’est pas le cas des traders long termes. Pour autant, chacun doit en être conscient. Les risques associés au trading sont :

  • Risque de slippage : Les coûts cachés associés à chaque transaction sont le cœur du sujet. Chaque fois que vous entrez ou sortez d’une position, le solde de votre compte diminue d’un certain montant. Chaque fois que vous exécutez un ordre, vous faites face au problème de l’offre et la demande. Le prix demandé est le prix le plus bas disponible pour l’action que vous voulez.

Le prix d’offre est le prix le plus élevé que quelqu’un est prêt à payer pour vos actions. Malheureusement, le prix de l’offre est toujours inférieur au prix demandé. Bien que vous puissiez atténuer ce problème avec les ordres limites. Le risque est que votre ordre ne soit pas totalement exécuté. Les montants pour chaque transaction peuvent sembler faibles. Mais à mesure que votre volume de transactions augmente, le montant que vous perdez augmente également.

  • Risque de non-exécution : ce problème se produit chaque fois que votre courtier a du mal à passer votre ordre. Plusieurs facteurs peuvent en être à l’origine, y compris les fluctuations rapides du marché, la faible liquidité, et l’absence d’intervenants.
    Le résultat est toujours le même : le prix que vous attendez est quelque peu différent du prix que vous recevez réellement. Bien que vous puissiez atténuer ce problème dans une certaine mesure en utilisant des ordres limites, vous risquez toujours d’avoir des ordres qui ne sont que partiellement exécutés.
  • Risque de gap : Ce genre de risque entre en jeu chaque fois qu’il y a une interruption de la cotation. Parfois, une action ouvre à un prix nettement supérieur ou inférieur à sa clôture précédente. Par exemple, une action peut fermer à 25 $ l’action aujourd’hui et ouvrir demain matin à 20 $.
    Si vous aviez prévu de sortir à 24 $ et que vous aviez placé un stop à ce niveau, vous seriez sortis à 20$.
    Les gaps peuvent également survenir en journée, lors d’une nouvelle inattendue.
    Pour vous en protéger, vous pouvez par exemple ouvrir une position opposée (hedger). Mettre des stops annulerait l’effet protecteur du hedging.

Sommaire

Comment analyser une cryptomonnaie ?

« La beauté réside dans les yeux du spectateur » est l’un des dictons les plus célèbres parmi les analystes fondamentaux des marchés financiers. Une pléthore de facteurs affectent la valeur d’une entreprise. La valeur résulte de

Lire la suite
Loi de dow

Théorie de Dow : le guide complet

Introduction La théorie de Dow existe depuis près de 100 ans. Pourtant, même dans les marchés volatils et technologiques d’aujourd’hui, les composantes de base de La théorie de Dow restent valables. Développée par Charles Dow,

Lire la suite