Pertes en bourse : comment les minimiser ?

Les pertes, en bourse, surtout chez les particuliers sont comparables aux hémorroïdes. Tout le monde sait ce que c’est, mais personne n’en a. Pourtant, les statistiques ne mentent pas, et la majorité des traders particuliers perd de l’argent sur les marchés financiers.
Avec l’avènement des arnaques de trading en tout genre sur les réseaux, il convient de clarifier les choses. Les pertes en bourse sont inévitables, qu’on se le dise. Elles font partie du processus normal et doivent être acceptées, et limitées.
Voici 5 astuces pour éviter les grosses pertes en bourse.

Redéfinissez vos objectifs

Si vous êtes débutant, avant de penser à gagner de l’argent, il faut déjà savoir ne pas en perdre. Ce n’est que lorsque vous réussissez à préserver l’intégrité de votre capital que vous pourrez songer à gagner de l’argent.
Pour cela, définir un objectif réaliste est une question de survie. Par exemple, n’espérez pas tirer 1000 € par mois avec un capital de 5000 €, ou même 10 000 €. Dans ce dernier cas, la performance à viser serait de 10 % par mois.
Est-ce impossible ? Loin de là, mais vous ne devriez pas vous fixer d’aussi gros objectifs pour deux raisons :

  • 10 % par mois reste, d’expérience une performance élevée réservée aux meilleurs traders
  • Faire 10 % par mois en ayant une bonne gestion du risque est presque mission impossible. Pour y parvenir, il faudra en effet utiliser à foison l’effet de levier

Ne jamais trader sans stop loss

Il faut toujours prévoir un stop avant même d’entrer en position. Ce stop loss devra VRAIMENT être votre limite de pertes. En effet, en le déplaçant, vous ne respectez pas votre plan et dégradez la qualité de votre trading.

stop loss illustration

Il faut rapidement couper ses pertes sous peine de perdre son capital

Faites des maths (juste un peu)

Non, je ne suis pas en train de dire qu’il faut être une machine à calculer pour faire du trading. Pour autant, certains principes de bases vous aideront à limiter vos pertes en bourse, et à optimiser vos gains.
La probabilité, en trading est un des facteurs des plus déterminants. Naturellement, plus votre probabilité de gain est haute, mieux c’est.
Pourtant, une haute probabilité de trades gagnants ne garantit pas une activité rentable.
Le second facteur à prendre en compte est le ratio gain/perte. Par exemple, je m’assure sur tous mes trades, de risquer 1, pour gagner au moins 2. Vous devriez tenir ce raisonnement, surtout si vous suivez des signaux de trading.
Enormément de fournisseurs qui s’improvisent trader vous enverront des signaux avec un ratio gain/perte inférieur à 1.
Ces mêmes « traders » vous diront de sécuriser votre position ou de la clôturer alors que vous n’êtes qu’à 15 pips de profit, et que le stop est à 50 pips.
Ce genre de comportement est contraire à un principe fondamentale des activités financières ; Couper les pertes et laisser courir les gains.
En tentant de respecter ces deux principes, vous traderez moins, et mieux, ce qui nous amène au point suivant.

Soyez sélectif

On fait vite de tomber dans l’overtrading, surtout lorsqu’on débute. Si, à chaque fois que vous ouvrez votre application de trading vous prenez position, vous êtes sans doute dans l’erreur.

Rester serein est essentiel pour éviter les pertes en bourse

L’effet de levier, soyez-en consciant

C’est sans doute le conseil le plus rabâché par les vrais traders, mais aussi le moins pris au sérieux. Pour beaucoup de débutant, l’effet de levier apparaît comme une solution à leur capital. Mais le marketing actuel, et le manque de formation des novices conduit à des situations parfois dramatiques.
Comprendre l’effet de levier est essentiel. Savoir que chaque fois que vous entrez en position votre broker vous passe sans doute de l’argent l’est tout autant.

Un exemple simple

Un trader avec un capital de 500€, et un levier de 100 pourra exécuter 50 000 contrats, ou encore 5  X 0,1 lot. Sans vraiment rentrer dans les détails, vous comprenez que cette situation n’est pas tenable sur le long terme. D’autant plus que le trading avec effet de levier donne bien souvent une image biaisée de l’activité. Par exemple, un gain de 25 € en un trade, en une journée vous parait normal avec un capital de 500 € ?
Détrompez-vous.
Gagner 5 % de son capital en un seul trade aussi rapidement n’est pas une situation normale.
Le calcul est vite fait :
Même avec un trade de 0,01 lot (soit un gain de 250 pips), vous a prêté 500 € de plus. Pour réaliser le même trade, sans levier, il faudrait un capital de 2500 €.
Sans devoir être un expert du sujet, vous comprenez alors que les gains qui vous sont promis sur les réseaux sociaux, sont soit factices, soit impossible sans des leviers délirants.

Top 5 des plus grosses pertes en bourse de l’histoire

Voici les plus grosses pertes en bourse enregistrées par des établissement financier. A chaque fois, une erreur de plusieurs milliards repose sur une seule personne. Les montants de pertes sont exprimées en dollars, et corrigées de l’inflation.

1. JPMORGAN Chase

En 2012, Bruno IKSIL fut responsable de la perte de 9 milliards de dollars pour le compte de JPMORGAN Chase, une filiale Londonienne de la célèbre banque. Le trader surnommé the London Whale a commis son erreur sur des swaps de taux. Une accumulation de taille de position trop importante a été reportée.

2. Morgan Stanley

En 2008 Howie Hubler fait perdre à la banque un montant de 9 milliards de dollars. En revendant des subprimes, le trader a également revendu des hypothèques pour financer sa position. Ce dernier point lui a valu la deuxième plus grosse perte de l’histoire

3. Société Générale

L’affaire a été très suivie en France et Jérôme Kerviel est un célèbre personnage.  En 2008, le trader déclare une perte de 6,12 milliards de dollars. En cause, des tailles de positions bien plus élevées que ce qui était initialement prévu. Depuis, le trader a relaté son histoire à travers un livre.

4. Amaranth Advisors

En 2006, Brian Hunter fut responsable d’une perte de l’ordre de 6,5 milliards de dollars. Cette perte générée par des contrats sur le gaz naturel a entraîné la faillite du fond.

5.Long Term Capital Management

John William Meriwether, un des trader du hedge fund a encaissé une perte de 4,6 milliards de dollars. Ceci, en 1998 en faisant de l’arbitrage sur des obligations.

Le mot de la fin concernant les pertes en bourse

Perdre sur les marchés financiers semble être beaucoup plus simple que de gagner. Autant dire, que lorsque vous vous lancez, votre priorité devrait être de limiter vos pertes. Pour cela, soyez sélectif dans votre trading. Ceci, aussi bien au niveau des opportunités choisies, qu’au niveau de votre risque. Ne voyez pas les pertes en bourse comme un échec, mais plutôt comme un apprentissage (qui coûte cher).
Retenez bien que le trading est une activité qui demande énormément de discipline, d’ailleurs, voici les 7 leçons de vie que j’ai tiré du trading

Sommaire

Comment analyser une cryptomonnaie ?

« La beauté réside dans les yeux du spectateur » est l’un des dictons les plus célèbres parmi les analystes fondamentaux des marchés financiers. Une pléthore de facteurs affectent la valeur d’une entreprise. La valeur résulte de

Lire la suite
Loi de dow

Théorie de Dow : le guide complet

Introduction La théorie de Dow existe depuis près de 100 ans. Pourtant, même dans les marchés volatils et technologiques d’aujourd’hui, les composantes de base de La théorie de Dow restent valables. Développée par Charles Dow,

Lire la suite