Epaule tête épaule en bourse : Les explications détaillées

L’épaule tête épaule est sans doute la figure de l’analyse technique la plus connue. Elle se reconnait à  sa forme particulière, rappelant vaguement une silhouette humaine. C’est souvent l’une des premières figures chartistes que les débutants apprennent à reconnaître.
Chacun y va de son idée sur cette figure de l’analyse technique. Pourtant, l’épaule tête épaule possède des caractéristiques qui lui sont propres.

Bien les connaître peut vous permettre de faire la différence entre une stratégie de trading rentable ou non.

Les caractéristiques de l’épaule tête épaule

L’épaule tête épaule est une figure de retournement.  Elle conduit généralement à une forte baisse des cours.

Deux épaules se tiennent de part et d’autre de la tête. On appelle ligne de cou, la ligne qui sert de support à la formation de la figure.

épaule tête épaule

source : Investopedia

L’épaule tête épaule se caractérise par :

  • Des volumes importants sur la première épaule
  • Assez faibles sur la tête
  • Encore plus faibles sur la deuxième épaule

Puisque l’épaule tête épaule est une figure de retournement, qui se solde par une baisse du cours, la figure n’est valide qu’à la suite d’une tendance haussière.

Cette dernière est généralement très prononcée.

Durée de formation de la figure

En trading, les unités de temps font partie intégrante de l’activité et définissent le style de trading. Les unités de temps sont d’autant plus fiables qu’elles sont grandes. Il en va de même pour les temps de formation des figures chartistes.

Les récits relatent un temps de formation de 2 semaines à 1 an pour l’épaule tête épaule. Néanmoins, dans la pratique on constate la formation de figures de ce type sur des unités de temps bien plus courtes. Quelques heures parfois.

Le mécanisme de formation de la figure

L’analyse technique ne se résume pas simplement à reconnaître machinalement des configurations techniques. Comprendre les mécanismes de formation de ces dernières est essentiel pour peaufiner votre stratégie de trading.
D’ailleurs, les traders qui opèrent sans indicateurs le font parce qu’ils comprennent parfaitement les dynamiques de formation de certaines figures.

Savoir comment survient l’épaule tête épaule vous permettra de mieux « sentir » le marché. Ainsi, vous serez en mesure de sélectionner les configurations les plus pertinentes.

Les trois étapes de formation :

La première épaule

Appelons groupe 1 les investisseurs qui, après avoir reçu une information positive achètent un titre avant tout le monde. On dit qu’ils « achètent la rumeur ».
Ces derniers auront tout intérêt à acheter leurs titres le pus discrètement possible, de manière à ne pas faire varier le prix trop rapidement. Ce risque est d’autant plus important que ces investisseurs emploient des montants de capitaux importants.
Peu à peu, le prix finira par monter à cause de l’épuisement de l’offre acheteuse par les investisseurs.
La ligne de cou marque le niveau où les investisseurs du groupe 1 commencent à prendre quelques profits. Ceci, en vendant une partie de leur position au groupe d’investisseur 2, qui eux aussi comptent profiter de l’effet de la bonne nouvelle avant la plus grande masse des investisseurs.
C’est l’achat de ce deuxième groupe qui terminera la formation de la première épaule.

La tête

A ce stade, la formation de la première épaule s’est soldée par un retour sur la ligne de cou. En cause, les investisseurs du groupe 1 qui continuent de vendre tout ou partie de leur position.
Bien qu’à cet instant, le titre commence à faire parler de lui, très peu d’investisseurs sont entrés à l’achat au-dessus de la ligne de cou. Ces ventes, combinées à l’absence de forces acheteuses, aura pour effet une baisse des cours, juste assez pour revenir sur la ligne de cou, et permettre à bon nombre d’investisseurs de se placer.
Les investisseurs des groupes 1 et 2 profitent tranquillement de la hausse, et prennent leur profit au sommet de la tête.
Tout au long de cette montée, un troisième groupe d’investisseur a acheté les positions des deux premiers groupes qui eux, commençaient à sécuriser leur profit.
Vous devinez qui compose majoritairement ce troisième groupe ? Oui, il s’agit de monsieur tout le monde, qui achète un titre après avoir entendu parler de ses bons résultats sur BFM Business.

La dernière épaule

Les deux premiers groupes se sont bien gavés, et les forces acheteuses se sont épuisées. La tête est formée, et nous voici de nouveau sur la ligne de cou.
A ce moment, quelques investisseurs espèrent pouvoir reprendre le même mouvement, puisqu’il s’agit désormais d’un support. Hélas, nos amis du groupe 1 sont déjà à l’affut d’un autre titre, laissant les investisseurs du groupe 3 tenter un rachat au niveau de la ligne de cou.
C’est à ce moment que se forme la deuxième épaule. Les gros portefeuille ont depuis déserté le titre. Ainsi, les volumes de transaction sont encore plus faibles.
La deuxième épaule apparait alors comme un vulgaire rebond, pas même assez fort pour se maintenir au niveau de la ligne de cou.
Dès lors que la ligne de cou est cassée par le bas, le mouvement baissier débute.

L’exemple ci-dessus est très imagé, mais reflète parfaitement les distribution de titres entre les différentes parties prenantes.

 

Les conditions de validation

Connaitre les conditions de validité de la figure est essentiel. Gérer le risque et limiter les pertes sera d’autant plus simple. Voici une liste des conditions pour considérer comme valide un épaule tête épaule :

  • Une tête plus hautes que les deux épaules, qui elles-mêmes sont de taille voisine
  • Les volumes doivent être moins importants sur la dernière épaule
  • La ligne de cou peut ne pas être parfaitement horizontale, mais ne doit pas s’apparenter à une oblique non plus.

Quel est le potentiel de gain sur l’épaule tête épaule ?

Les épaules têtes épaules permettent de prédire le potentiel de baisse, et donc de gain de manière assez fidèle. Pour ce faire, plusieurs facteurs sont à prendre en compte :

  • Le temps de formation : La figure sera d’autant plus précise que le temps de formation est important. D’expérience, les épaules têts épaules les plus fiables prennent généralement quelques mois à se former (entre 2 et 4).
  • La forme de la figure : On constate qu’une tête et des épaules arrondies donnent de meilleurs résultats.
  • Les volumes : Ils doivent être décroissant, et sensiblement plus faibles sur la dernière épaule.

Calculer le potentiel de baisse graphiquement :

Le potentiel de baisse de l’épaule tête épaule est déterminé par la hauteur entre la ligne de cou et le sommet de la tête.

Les variantes de l’épaule tête épaule

Sommaire

Comment analyser une cryptomonnaie ?

« La beauté réside dans les yeux du spectateur » est l’un des dictons les plus célèbres parmi les analystes fondamentaux des marchés financiers. Une pléthore de facteurs affectent la valeur d’une entreprise. La valeur résulte de

Lire la suite
Loi de dow

Théorie de Dow : le guide complet

Introduction La théorie de Dow existe depuis près de 100 ans. Pourtant, même dans les marchés volatils et technologiques d’aujourd’hui, les composantes de base de La théorie de Dow restent valables. Développée par Charles Dow,

Lire la suite