Le trading vous intéresse mais vous n’avez ni le temps, ni l’énergie à y consacrer ? Bien heureusement, vous n’êtes pas le seul dans ce cas, et certains brokers ont pensé à vous. Le compte PAMM apparaît comme une des meilleures alternatives dans ce cas de figure. Voyons tout de suite comment, combien, et où investir dans un compte PAMM.

Qu’est-ce qu’un compte PAMM ?

En trading, le compte PAMM est un autre type de compte. A la différence du compte classique, le compte PAMM vous permet de déléguer la gestion de vos fonds.

PAMM est en effet l’acronyme pour « Percentage allocation money management ».

Il ne s’agit pas d’une gestion isolée, et votre compte fait partie du groupe d’autres comptes, tous gérés comme ceci. Les profits et les pertes sont ensuite mutualisés, au prorata de l’apport de chaque investisseur.

Les différents modes de gestion

Derrière le compte PAMM se cachent plusieurs déclinaisons, même si le principe de base reste le même, à savoir faire gérer ses fonds.

Voici les différents types de compte PAMM :

Le compte PAMM classique

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un simple compte PAMM. Vous allouez, tout ou partie de votre portefeuille à une stratégie.

Cette dernière sera automatiquement suivie, proportionnellement à votre capital.

Par exemple, si le gestionnaire, lance un trade de 1 lot alors qu’il a un capital de 1 million de dollars, alors vous prendrez une position de 0,01 lot avec un capital de 10 000 dollars.

Le compte LAMM

LAMM est l’abréviation pour « Lot allocation management module ». Dans cette configuration, le client a la possibilité de choisir indépendamment la taille de position, ainsi que le levier de tous les comptes qu’il gère.
Ce faisant, il est plus simple d’adapter la tolérance au risque de chacun, à une même stratégie.

Le compte MAM

MAM signifie « Multi-account Manager ». Il s’agit en fait d’une combinaison des deux types de compte précédents, où cette fois-ci le gestionnaire de fonds dispose de plus de possibilités.
Il peut en effet, choisir ou non de faire différents comptes suivre un trade, changer la taille de lot, ainsi que l’effet de levier. Tout ceci, pour ainsi mieux coller au profil de risque de l’investisseur.

Les différences avec le copy trading

Le copy trading est une pratique quelque peu différentes. Ici, vous suivez les positions d’un ou plusieurs traders, mais en ayant un peu plus de liberté, car vous êtes encore en mesure d’utiliser votre compte de trading.
Avec le compte PAMM, vos fonds sont alloués à votre gestionnaire, qui, de fait, « aura la main » sur ces derniers.

Les différences avec le proprietary trading

Dans le cas du proprietary trading, vous gérez le capital, non pas de clients, mais d’une entreprise.

Il est ainsi encore plus facile de réunir un capital important, du moment que vous réussissez les tests.

 

Les avantages du compte PAMM 👍

En plus de permettre aux débutants d’investir sur les marchés financiers, les comptes PAMM ont plusieurs autres avantages :

Pour l’investisseur :

Le client qui investit en compte PAMM gagne en transparence par rapport aux signaux de trading classiques.

Par exemple, il n’y a pas de place pour les faux bilans hebdomadaires, et tout est quantifié par le logiciel automatiquement ; aussi bien les gains que les pertes.

D’ailleurs, à ce sujet, le trader qui gère le compte PAMM, dans la plupart des cas investit également ses fonds. De quoi rassurer les investisseurs, quant au suivi du money management.

Autrement, l’investissement en compte PAMM constitue un excellent moyen de s’exposer aux marchés financiers, sans pour autant avoir le temps et / ou les compétences nécessaires.

Pour le trader :

Les avantages pour le trader sont bien réels. Le compte PAMM apparaît pour ce dernier comme une bénédiction.

En effet, gérer un compte PAMM vous permet de gérer plus de fonds, tout en diluant le risque.

C’est donc le moyen idéal pour les traders talentueux, bien souvent autodidactes, de faire leur preuve avec un capital plus important.

Les inconvénients 👎

Le principal inconvénient des comptes PAMM est l’obligation d’utiliser le même broker que votre gestionnaire.

Pensez-y un peu comme un réseau téléphonique, ou seuls les personnes du même opérateur peuvent communiquer.

Pour tout vous dire, il existe bel et bien des solutions pour faire le pont entre les différents brokers, mais c’est sans compter les problèmes de latence qui vont avec.

Aussi, si votre trader préféré utilise une plateforme, le plus simple reste de le suivre, et d’utiliser le même broker.


La meilleure alternative aux comptes PAMM

avantages du compte pamm

2 conseils indispensables pour réussir le trading en compte PAMM

Conseil n°1 : Connaitre sa tolérance au risque

L’investissement en compte PAMM devrait être considéré comme un véhicule de diversification, ayant l’avantage d’être passif, plutôt qu’une méthode pour gagner de l’argent rapidement.

Il est, de fait indispensable de connaître votre tolérance au risque, et de sélectionner un compte PAMM en adéquation avec votre profil.

Conseil n°2 : Etre discipliné, pas gourmand

Il est vrai que l’être humain a tendance à être attiré par les gros profits.

Pour autant, si vous souhaitez être un vrai investisseur, et pas un gambleur, vous devrez choisir un compte PAMM qui vous correspond, comme évoqué plus haut.

Les rendements élevés sont certes très intéressants, mais la pérennité est plus importante.
Ceci est d’autant plus vrai dans un marché volatile comme le forex.
De fait, au lieu de choisir des traders qui ont de bonnes performances en ce moment, préférez ceux qui sont constants dans la durée, et qui applique un bon money management.
En fait, la réalité des comptes PAMM, est que la majorité des investisseurs mal renseignés perdent leur argent avec des traders qui affichent  des performances très hautes, mais n’ont aucune gestion du risque.
Ces derniers ne gagnent de l’argent qu’avec les commissions touchées sur le volume de trading des clients.
Les meilleures stratégies de copy trading à copier dès aujourd’hui

Les meilleurs brokers pour des comptes de trading gérés

Les brokers compte PAMM

HF Markets

HF Markets un broker forex et commodités qui propose des services financiers aux particuliers et aux institutions, parmi lesquels les comptes PAMM.

Avec le compte PAMM de HF Markets, appelé HFcopy, vous obtenez des spreads aux alentours de 1 pips.

Les dépôts minimums sont respectivement de :

  • 300 € pour les followers ;
  • 1000 € pour le gestionnaire de compte PAMM.

A noter que HF Markets limite les commissions perçues par gestionnaires à 35 %.

FXOpen

FXOpen est sans doute l’un des pionniers en termes de comptes PAMM. Des centaines de stratégies sont disponibles, et la plateforme a déjà fait ses preuves. Les performances des traders sont également clairement affichées.
Ici, le dépôt minimum n’est que de 1 €.

Ici, les commissions sont fixées par le trader, et non plafonnées par la plateforme.

Vantage FX

Vantage FX est l’une des plateforme les plus connues en Europe, et des plus utilisées en France.
C’est l’un des premiers « gros brokers » à avoir mis en place les comptes PAMM.

L’avantage principal est de pouvoir utiliser un compte PAMM en parallèle de son compte de trading standard. La configuration est assez simple, et très rapide.

Conclusion

Les comptes PAMM restent une alternative d’investissement très passive, qui permet aux débutants de commencer à gagner de l’argent en bourse dès le début. Cette stratégie ne devrait pas non plus être mise de côté par les traders confirmés, puisqu’il peut s’agir d’un bon moyen de diversification.

Alors que ce type d’investissement est encore peu connu, s’y intéresser dès maintenant peut s’avérer très lucratif lorsqu’on sait qu’une fois que la demande aura explosée, les tarifs et conditions d’accès ne seront plus les mêmes

FAQ

Comment choisir son broker pour compte PAMM ?

Votre capital étant entièrement géré sur la plateforme du broker, vous voulez pouvoir faire confiance à cette dernière. Pour ce faire, voici quelques points à vérifier lors de votre choix :

  • Les régulations : Votre broker doit être régulé chez un organisme de confiance telle que la NFA, la Cysec, ou la CFTC aux Etats-Unis)
  • La capitalisation : En plus d’être régulé, il faut trouver une compagnie qui a les capitaux nécessaires pour le bon exercice de ce type d’activité.
  • La détention de vos fonds : Assurez-vous que le broker détient vos fonds sur un « segregated account ». Ce qui peut être très utile au cas où ce dernier fait faillite.
  • L’âge du site : C’est un paramètre crucial que très peu considèrent. Un broker digne de se nom doit opérer sous une licence.
    Si votre broker affirme être en activité depuis plus de 15 ans, mais que vous voyez que le site n’a été enregirstré qu’en 2017, vous pouvez vous poser des questions.
  • Le dépôt minimum : En fait, le dépôt minimum dépend souvent du type de compte que vous avez ouvert. Bien souvent, c’est le gestionnaire du compte PAMM qui impose lui-même son minimum de dépôt.

Comment choisir un bon gestionnaire de compte PAMM ?

En ce qui concerne les comptes PAMM, les brokers font souvent appel à des traders indépendants au sein de leur entité. De fait, vous n’avez aucune démarche à effectuer, si ce n’est l’inscription.

Cependant, si un organisme indépendant gère le compte, vous devez l’évaluer. Théoriquement, votre argent est chez le courtier et sous votre contrôle. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter.
Cependant, voici quelques éléments à prendre en compte avant de choisir les services d’un trader :

  • Les performances passées : Qu’on se le dise, un bon trader est un trader qui dure. En plus de regarder les dernières performances, vous devez être sûr qu’il ne s’agit pas juste d’une « bonne période ».
  • La drawdown max : C’est le pourcentage maximal qu’a perdu le compte dans une période de perte. Une drawdown faible est signe d’une bonne gestion de risque.
  • La tarification : Le modèle de tarification, et donc de rémunération du trader de compte PAMM peut varier :
    • Il peut prendre une commission sur les gains : C’est le modèle de tarification le plus équitable pour les deux parties, et les intérêts de tout un chacun sont alignés. D’autant plus que le trader investi également ses propres fonds.
    • Il peut prendre une commission sur le volume : Et c’est là que le bas blesse. Prendre une commissions sur le volume, revient à gagner plus d’argent, en tradant plus souvent.
      Certains traders peuvent se retrouver à gagner des milliers d’euros pour simplement ouvrir une position, à cause du nombre de personne qui les suit.
      Ce modèle créé une divergence d’intérêt, et est à éviter !

Autrement, la plupart des comptes PAMM adoptent une rémunération hybride.

Comment devenir gestionnaire de compte PAMM ?

Pour devenir gestionnaire de compte PAMM, il faut une vraie expérience en trading, ainsi qu’une bonne tolérance au stress.
Les plateformes sont toujours ouvertes à l’accueil de nouveaux traders surtout s’ils ont déjà une communauté.
Généralement il faudra soit passer un test de trading, ou fournir un historique de trading certifié pour prétendre à devenir gestionnaire de compte PAMM.