Signaux de trading : avis et expérience d’un particulier

Le récit qui va suivre concerne un de mes amis, qui, je pense se reconnaîtra s’il lit ce qui va suivre. Cette histoire va put être changer votre avis sur les signaux de trading.
Je vais vous raconter ses débuts dans le trading.
Etudiant, cet ami entendait de plus en plus parler de trading, sans vraiment savoir en quoi tout ça consistait.

Novembre 2019

Curieux mais assez méfiant, il décide tout de même de se lancer, démarrant ainsi avec la somme de 387 $ chez Vantage Fx (il vient à cet instant de se reconnaître). N’ayant pas le temps de se former à ce moment, il a choisi de faire appel à un fournisseur de signaux de trading.
Après une rapide prise en main de toute les applications et semaine d’essai à suivre les signaux, les débuts en réel sont arrivés.
Est-ce qu’une semaine en réel c’est suffisant ?
Une semaine est largement suffisant pour comprendre comment bien utiliser les applications de trading. Par contre, se lancer dans une activité où l’on n’y connait rien, en faisant confiance à quelqu’un de plus expérimenté, c’est déjà beaucoup plus risqué. Quand bien même vous suivez des signaux de qualité, gardez toujours en tête que vous ne maîtrisez rien. C’est ce risque précisément que vous prenez, pour en tirer un certain bénéfice.
Assurez-vous d’avoir votre propre avis sur les signaux de trading avant de vous lancer.

Décembre 2019

Le mois de Décembre fut rempli d’apprentissage pour lui. En
effet, après un début sur les chapeaux de roue, la fin de l’année s’est avérée
assez compliqué.
Jusque-là, il n’avait eu que très peu de pertes, et commençait à augmenter
dangereusement la taille de ses positions. Ce sentiment d’invincibilité a vite
laissé la place au doute, puis au retour sur Terre. Heureusement il a pu
retomber sur ses pieds en suivant un money management stricte.
C’est aussi à ce moment précis que le fournisseur qu’il suivait décide
d’arrêter ses prestations pour des raisons personnelles. Le coup dur.
Ce fut le déclic pour passer du groupe des consommateurs de signaux à celui des
traders en apprentissage. Désormais, il était clairement inconcevable pour lui
de se reposer uniquement sur l’expérience de quelqu’un pour gagner de l’argent.
Il fallait donc bâtir de solides compétences pour espérer pouvoir un jour voler
de ses propres ailes.

Janvier 2020

En plus d’une prise de conscience sur le fait que se
« reposer » sur quelqu’un aussi bon soit-il pour investir puisse
présenter des inconvénients, mon ami s’est aussi dit qu’il était temps
d’investir dans un service plus sérieux.
Le fournisseur de signaux en question avait déjà fait ses preuves et a l’un des
canaux les plus performants depuis le début de l’année.
Aujourd’hui, cet ami commence à se former pour commencer à prendre ses propres
signaux. Le processus est plus ou moins long pour chacun, mais avoir un
fournisseur de signaux en parallèle peut s’avérer très bénéfique.

Mars 2020

Après plusieurs mois à suivre des signaux, la réalité commence à le rattraper. Quand bien même le fournisseur de signaux est performant, la performance de son compte n’a jamais dépassé 60 % de ce qui est annoncé dans les bilans de fin de semaine. 
Le fournisseur de signaux de trading ment sur ses résultats ?
Pas nécessairement, mais plusieurs facteurs peuvent entraîner cette différence de résultat : 

  • Il est impossible de prendre exactement les mêmes positions que votre fournisseur (sauf dans ce cas précis). Et même si c’est le cas, le prix d’exécution peut être différent, chez le même broker.
  • Copier 100 % des positions s’avèrent compliqué : Bon nombre d’investisseurs n’arrivent pas à suivre tous les signaux de leurs fournisseurs. Avec peu de chance, on peut très facilement suivre les mauvaises positions et rater les bonnes, surtout lorsqu’on débute.
  • Les prises de profits : Le trader annonce un TP3 alors que vous aviez clôturé votre position il y a une semaine ? Ne vous y méprenez pas, sans doute lui aussi. Pour autant, c’est bien le TP3 qui sera comptabilisé dans le bilan hebdomadaire.
Bon nombre d’investisseurs rêveraient de pouvoir copier AUTOMATIQUEMENT toutes les positions de son trader préféré. Beaucoup se sont laissé tenter par les « account manager » de Telegram qui vous promettent de trans former X en Y. 
A l’heure actuelle, le moyen le plus simple est de passer par un compte PAMM. C’est l’alternative la plus sûre puisque le dépôt de fond se fait directement chez le Broker.
Qu’est ce qu’un compte PAMM ?


Le saviez-vous ?

Il n’y a qu’un pas entre vous et votre désir de vous former en trading. Vous pouvez apprendre le trading par vous-même, et obtenir des résultats plus que correct. Seulement, ce processus est long et semé d’embuches, et c’est pour ça que très peu y parviennent.
Voyez les formations payantes simplement comme un gain de temps et d’argent. On vous y apporte les éléments clés à savoir pour débuter cette activité, le tout ‘sur un plateau’.
Au contraire, se documenter par soi-même implique de faire l’effort d’aller chercher l’information, la comprendre et la synthétiser. Vous aurez par ailleurs plus de recul que quelqu’un qui n’est pas passé par cette phase de recherche.
Ainsi, acquérir de solides connaissances par soi- même et seulement ensuite se tourner vers des formations payantes, peu s’avérer être également très rentable. Cela vous évitera de payer pour des informations qui sont déjà très bien expliquées dans du contenu gratuit.

Bilan

Actuellement, le capital dépasse tout juste les 1000 $, ce qui nous fait une performance de plus de 150% sur 3 mois. Performance plus qu’honorable, les données sur de plus longues périodes sont beaucoup plus intéressantes. A noter qu’au cours des 3 mois, les bénéfices ont été réinvestis, par choix. Il aurait en effet très bien déjà pu se payer une sortie par semaine grâce à ses gains.
 Dans tous les cas, je mettrai sans doute à jour les performances de notre cobaye.  

« Et moi dans tout ça, est ce que je peux faire pareil ? »

A ce propos, Henry Ford vous répondra mieux que moi (N’hésitez
pas à laisser un commentaire si vous avez compris la référence).

Vous pouvez en effet faire mieux, ou pire. Les performances
passées n’influent pas les performances futures. Elles donnent simplement une
indication quant à la qualité des signaux qu’un trader a pu fournir par le
passé.
D’autre part, votre exposition au risque déterminera directement votre
performance. Dans ce cas précis, les bonus offerts par les brokers ont été
d’une grande aide, même s’il faut dire que j’ai reçu certains messages qui
pouvaient témoigner de la prise de risque.
(Je me suis trompé dans la taille de lot d’une virgule mais je suis en
positif, je ferme ou pas ?)

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, cette performance n’est pas un cas isolé. Par ailleurs, les périodes de pertes peuvent aussi s’allonger. En effet, ce sont parfois ces gains spectaculaires, qui, à l’échelle d’une année détermineront si vous avez été rentable ou pas.
On ne le rappelle pas assez, mais bon nombre de débutants se lanceront et n’auront pas ses résultats. Il ne faut donc jamais prendre les signaux de trading pour quelque chose d’acquis. Se rappeler, qu’être trader c’est savoir encaisser ses pertes est alors primordiale.

La petite majorité de traders qui arrivent à tirer leur épingle du jeu a simplement su faire face à ses émotions. C’est elle qui perdure dans le temps, alors que la grande majorité des personnes qui commenceront à trader après avoir lu cet article, aura sans doute arrêté dans un an.
Bizarrement c’est cette grande majorité qui entretiendra un avis négatif sur les signaux de trading.

Laisser un commentaire